Un chien qui respire mal peut être malade

Il peut avoir une lésion intra-thoracique. Dans ce cas, les difficultés respiratoires sont très impressionnantes. Le chien paraît très agité et sa posture est différente de celle qu’il adopte au quotidien. C’est une position particulière. En effet, ce dernier est couché sur son ventre et a l’encolure tendue. Si la lésion intra-thoracique est très grave, on note la présence de muqueuses grises ou bleutées. La respiration difficile du chien peut être aussi provoquée par une anémie, une maladie cardiaque ou même pulmonaire. Dans tous les cas, si votre chien a des difficultés respiratoires, la meilleure des solutions serait de se rendre au plus vite chez un vétérinaire. Mon chien respire vite et fort

L’appareil respiratoire du chien débute avec le nez, qui est aussi l’organe de l’olfaction, sens très développé et vital chez le chien. L’air passe ensuite dans les sinus, recouverts par une muqueuse qui protège les voies respiratoires postérieures, et qui tient également un rôle important dans l’olfaction.

Les nombreuses circonvolutions des sinus permettent d’augmenter la surface de contact muqueuse-air, et ainsi de réchauffer l’air et de démultiplier les capacités olfactives du chien. Le larynx, où s’insèrent les cordes vocales, fait la jonction avec la trachée. http://wamiz.com/chiens/guide/l-appareil-respiratoire-du-chien-0190.html